Kinkin-logoL'Impro-logoarrows-nextarrows-prevdropdown-arrowemail-iconfacebookforward-icongallery-arrow-nextgallery-arrow-prevgrrif-logoinstagramlogologo-smalllogo-small-transperentmagnifierslider-arrow-nextslider-arrow-prevtweeter

La musique de Weird Bloom est comme une île dont on ne peut pas dire qu’elle existe vraiment ou non. Ce sont des ballets acidulés de contes des sons tordus et des voix déformées. Ce sont des comptines et des baratins. Commence, se développe, se termine, puis recommence, conclut ou non. Qui sait?’

« Il était imaginaires avec une fois Weird Black… Puis la graine Weird a fleuri dans l’obscurité. Maintenant, nous nous appelons Weird Bloom ». Weird Bloom sont Luca di Cataldo et Matteo Caminoli. Ils sont basés dans la Ville éternelle (Rome, Italie) mais on peut tout à fait dire qu’ils vivent dans une réalité parallèle colorée par des visions mystiques qui ont un sens total avec la Ville éternelle en arrière-plan. Je parle d’un monde fait d’images grotesques et fantastiques qui façonnent leurs étranges chansons psych-pop tout autour. Leur premier LP « Hy Brazil » est sorti en 2016 sur WWNBB Collective et c’est un petit bijou.

https://www.facebook.com/pg/weirdbloom/